Un impact sonore irrémédiable et inacceptable

Un impact sonore irrémédiable et inacceptable

 

Les conclusions de l’étude d’incidence montrent qu’en plus de l’impact visuel et environnemental l’impact sonore sera très important. 

 

« Concernant la perception du bruit éolien dans l’environnement sonore, il est à noter que les entités proches du site sont situées dans un environnement sonore calme que ce soit en période de journée ou de nuit. Ainsi, il est attendu que le bruit des éoliennes y soit perceptible. »

 

« Concernant l’impact cumulatif, les modélisations acoustiques réalisées dans le cas du projet de Renlies cumulé au parc existant de Beaumont-Froidchapelle et au projet de Renlies 2 (New Wind) indiquent que les normes acoustiques en conditions sectorielles (AGW du 13/02/2014) ne sont respectées pour aucun des modèles d’éoliennes retenus (Vestas V110 STE 2.0 MW, Senvion M122 3.2 MW et Nordex N117 STE 2.4 MW), que ce soit en période de jour, de transition ou de nuit. »

 

 

 

Ces effets cumulés irrémédiables et inacceptables montrent qu’il faut renoncer à ce projet d’extension la couverture de la zone étant déjà très importante.

 

 

Aller plus loin créerait un réel déséquilibre et des conséquences irrémédiables pour le futur.   

carte-sonore-2projets.jpg

Aidez nous en signant la pétition en ligne.